Bioéthanol

Le bioéthanol ou plus simplement l’éthanol est un carburant destiné aux moteurs à essence. C’est ce qu’on appelle plus couramment l’alcool de grain, c’est le même alcool que celui qu’on retrouve dans le gin, la vodka, le rhum etc. C’est l’alcool éthylique qu’il y a dans toutes les boissons alcoolisées.

Cet alcool est obtenu par la fermentation des sucres et de l’amidon qui se trouve dans les plantes, comme les céréales, le blé bien sur, la canne à sucre, mais également du maïs, du riz, de la pomme de terre et même de la banane.

Le bioéthanol c’est cet alcool éthylique qui a été obtenu en utilisant des matériaux biologiques, organiques, la biomasse. C’est donc un carburant écologique, une énergie totalement renouvelable puisque uniquement basée sur la croissance des plantes.

C’est un produit propre, lors de sa combustion il va créer de la chaleur, de la vapeur d’eau et du dioxyde de carbone, ce dioxyde de carbone dont les plantes ont besoin pour leur croissance (la photosynthèse). Ces mêmes plantes que l’on va utiliser pour fabriquer du bioéthanol, ainsi la boucle est bouclée.

Il peut être utilisé comme carburant on va donc dans ce cas faire une solution 10% bioéthanol, 90% essence classique, un mélange tout ce qu’il y’a de plus sûr et simple et qui ne demande aucune transformation ou adaptation du véhicule.

Différentes normes existent pour formaliser le dosage de l’éthanol et de l’essence.

– l’essence classique comporte aujourd’hui 5% de bioéthanol car aucune modification des moteurs, des pompes et des cuves de stockage n’est nécessaire

– l’E85, qui comme son nom l’indique peut contenir jusqu’à 85% d’éthanol et le reste en essence, ne peut être utilisé que par les véhicules prévus à cet effet avec des moteurs dits Flex fuel.

– l’E10 composé de 10% d’éthanol permet de réduire sensiblement le volume d’essence tout en étant accepté par la plupart des véhicules. (voir liste des véhicules compatibles en 2010 ou le sélecteur)

Les avantages du bioéthanol :

  • c’est avant tout une énergie renouvelable, c’est un carburant vert, et non un carburant fossile, pas de soucis de réserves qui s’épuisent.
  • les émissions de CO2 sont 70 % moins élevées que le carburant conventionnel pour du bioéthanol pur (E100), 60% moins élevées pour du R85 et 3,5% moindre pour du SP95 actuel (E5).
  • utilisé à faible pourcentage, il ne nécessite pas de transformation des véhicules.
  • il peut contribuer à aider les agriculteurs à trouver de nouvelles sources de revenus et peut devenir créateur d’emplois

Les inconvénients du bioéthanol :

  • le bioéthanol peut être corrosif pour certains métaux, l’aluminium par exemple
  • sa production pourrait avoir des coûts environnementaux élevés (agriculture intensive, engrais…)
  • son coût de production est plus élevé que celui du carburant classique.
  • la consommation plus importante des véhicules est de l’ordre de 20 à 30 %.

En conclusion le bioéthanol est il vraiment un carburant vert, totalement écologique ? son futur dépendra beaucoup des couts et de l’évolution des procédés de sa production, car pour l’instant elle nécessite une agriculture intensive, de l’espace libre à cultiver.